Laurence Perrot : aux machines du CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY, plus grand porte-conteneur battant pavillon français

P1120261 - Copy

Le CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY est fort d’une capacité de 20 600 conteneurs de 20 pieds, en somme le plus grand porte-conteneurs battant pavillon français. Parmi les 26 membres d’équipage à bord nécessaires au bon fonctionnement du navire, une personne est responsable de l’entretien, de la conduite des machines et de la production d’énergie : le Chef Mécanicien. Sur le CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY, il s’agit de Laurence Perrot : découvrez-en davantage sur femme qui est aux machines de ce navire amiral.

Laurence Perrot a grandi à Villeurbanne et reconnaît avoir été influencée par sa mère ingénieur lorsqu’elle découvre la mécanique à l’Ecole Nationale Supérieure Maritime. Elle se projette rapidement dans le travail d’équipe qu’offre « la machine » sans se lasser de la technicité du métier. Lorsqu’elle n’est pas à bord du CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY, Laurence Perrot n’hésite jamais à partir à la découverte des régions françaises à moto, accompagnée de son mari.

Officier polyvalent brevetée Pont et Machine, elle commence sa carrière dans la marine marchande sur le CMA CGM FORT SAINT PIERRE (2 260 EVP) en 2004. En mai 2013, elle devient Chef Mécanicien du CMA CGM FIGARO (8 469 EVP) et en 2016 du CMA CGM CHRISTOPHE COLOMB (13 300 EVP).

De nos jours, encore peu de femmes occupent le poste de Chef Mécanicien. Consciente de faire partie des rares femmes dans ce métier, Laurence Perrot aspire à être un exemple pour toutes les étudiantes voulant suivre cette voie : « Si ce métier vous attire, lancez-vous. Je n’ai jamais eu de problème à bord en tant que femme au sein du Groupe. Les équipages sont habitués à voir des femmes à bord, la politique de CMA CGM étant de promouvoir la parité, les femmes employées à bord sont autant respectées que les hommes à partir du moment où elles sont compétentes. », soutient l’officier.