A la barre du plus grand porte-conteneurs battant pavillon français, le Commandant Jaspard

captain-saint-exNavire, cargaison et équipage ; telles sont les responsabilités du Commandant à bord d’un navire. Pour ce qui en est du CMA CGM ANTOINE DE SAINT EXUPERY et ses 20 600 conteneurs de vingt pieds, il s’agit du Commandant Jaspard, fort de quarante ans de navigation sur les sept mers du monde.

Pierre Jaspard a grandi aux Antilles, où sa passion pour la mer mûrit au fil des lectures de Bernard Moitessier et Eric Tabarly. Il monte pour la première fois sur un navire en 1976 en tant que stagiaire sur le JACQUES CARTIER de la Compagnie Générale Transatlantique – qui deviendra plus tard la Compagnie Générale Maritime (CGM). Il continue son ascension en tant que lieutenant et second au sein de la CGM jusqu’en 1990. Il intègre la CMA en 1991 en tant que lieutenant et obtient par la suite son brevet de Capitaine de 1ère classe de l’Ecole Nationale de la Marine Marchande de Marseille en 1998. Breveté Pont et Machine, le Commandant Jaspard devient Chef Mécanicien sur les navires CMA CGM entre 2001 et 2004 puis Commandant. Lors de son parcours, il a notamment été le Commandant du CMA CGM LAPEROUSE (13 800EVP).

Être à la barre du plus grand porte-conteneurs battant pavillon français, c’est évidemment mener les marchandises à bon port et aussi s’assurer de la sécurité de l’équipage. Du plus jeune matelot au second capitaine, chacun est essentiel à bord et le Commandant Jaspard est présent pour entretenir ce qu’on appelle « l’esprit d’équipage »

« A bord, la solidarité et la confiance sont le ciment qui fait l’unité du navire. L’équipage, c’est une famille reconstituée qui vit ensemble avec des règles bien établies pour le bien-être de tous ; cela forge une amitié durable et inaltérable. », déclare le Commandant Jaspard, revenant sur l’expérience humaine que le grand porte-conteneurs battant pavillon français implique.